Le rapport d'activité 2017 du C²DH est en ligne

Le rapport d'activité 2017 du C²DH est en ligne
Entièrement numérique, le premier rapport annuel du C²DH présente ses nombreuses activités réalisées en 2017 sur un mode de narration digitale innovant. Il est disponible en français et en anglais.

2017 a été une année exceptionnelle pour le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History (C²DH). Suite à la décision stratégique du gouvernement luxembourgeois et de l’Université du Luxembourg en 2016 de créer un troisième centre de recherche interdisciplinaire, le C²DH a été inauguré le 22 mai 2017. En quelques mois seulement, il est devenu un acteur majeur de la recherche en histoire contemporaine et digitale, tant au niveau luxembourgeois qu’international. Ce premier rapport annuel – présenté sous un format de narration digitale innovant qui reflète la mission de recherche et d’histoire publique du centre – offre un panorama des nombreuses activités, projets de recherche et événements réalisés pendant la première année d’existence du C²DH.

Dans une interview audiovisuelle qui fait partie du rapport mis en ligne, le Prof. Dr Andreas Fickers, directeur du C²DH, résume la vocation et les missions du nouveau centre de recherche établi à la Maison des Sciences humaines à Esch-Belval : « L’esprit de curiosité intellectuelle, d’expérimentation et d’engagement social qui prévalait au centre durant cette phase cruciale de lancement était simplement incroyable et a fait de cette première année une expérience inoubliable de thinkering ainsi que de responsabilité partagée »,  explique-t-il.

Vous trouverez dans ce rapport d’activité toutes les informations sur le C²DH, de son inauguration le 22 mai 2017 et de la mise en place de ses structures à ses différentes missions, ses activités et ses programmes de recherche, plus particulièrement les résultats déjà atteints en 2017. En histoire contemporaine luxembourgeoise, il s’agit, entre autres, d’une exposition digitale sur la Première Guerre mondiale qui a récemment été mise en ligne, ainsi que d’un projet consacré à la politique de l’Etat luxembourgeois face aux Juifs dans les années 1930 à 1950.

Plusieurs des projets et activités présentés dans le premier rapport annuel du C²DH sont consacrés à l’histoire digitale et son herméneutique, de l’exploitation d’un corpus numérisé de journaux à une « Doctoral Training Unit » centrée sur les méthodes de recherche en sciences humaines digitales. Les activités d’outreach, avec la série des Forum Z où le C²DH va à la rencontre du public, ont également marqué l’année de sa création comme le montre le rapport annuel en ligne. En complément de chaque projet figure la liste des chercheurs responsables ainsi que celle des activités réalisées et des publications sorties en 2017.

Certains des éléments du rapport sont présentés sous une forme interactive telle qu’elle caractérise la narration digitale : ainsi la partie faits et chiffres ou encore une carte des partenaires de recherche du C²DH en Europe et dans le monde entier.

Le rapport annuel du C²DH est accessible à l’adresse https://www.c2dh.uni.lu/report/2017/