Faire une histoire globale de la société humaine, sortir les sciences sociales de l’éparpillement grandissant qu’elles connaissent depuis la Seconde Guerre mondiale par la mise en place d’un dépôt unifiant l’ensemble des données historiques dont nous disposons et disposerons, voici le cœur du propos de cet ouvrage. Ce dépôt, ouvert, distribué, permettra aux chercheurs, aux « décideurs », de trouver les tendances de long terme qui touchent à la société humaine, en priorité sur un certain nombr...

http://hdl.handle.net/10993/34976