Contemporary history of Luxembourg Contemporary history of Europe

La référence à l’Alsace-Lorraine dans le rattachement et l’intégration d’Eupen-Malmedy à la Belgique (1918-1925)

En novembre 1910, le Journal des Tribunaux, principal organe d’information des juristes
belges, qualifie la partie wallonne du Kreis allemand de Malmedy de « notre Alsace-Lorraine » où se
trouveraient des « frères de race et de langue, exilés et emprisonnés en Prusse. » Le 20 septembre
1920, ce Kreis ainsi que celui d’Eupen, presque exclusivement germanophone, sont rattachés à la
Belgique, suite au traité de Versailles et à un simulacre de consultation populaire.
Dans notre contribution qui traitera de la période qui s’étend de l’occupation de la région par
des troupes belges en août 1919 à la fin du régime transitoire en mars 1925, nous voudrions nous
interroger sur la signification de la référence à l’Alsace-Lorraine pendant cette phase du changement
de la nationalité. Des indices donnent à penser que cette référence n’est pas limitée aux discours de
légitimation de l’annexion du territoire par la Belgique, mais que les autorités belges ont, à certaines
occasions (comme l’introduction du service militaire), contacté leurs homologues français afin de
connaître la politique d’intégration menée en Alsace-Lorraine.
En revanche, il n’y a jamais eu d’étude systématique de cette référence idéelle et pratique.
Notre proposition voudrait combler cette lacune et constituerait également une contribution à une
histoire comparée de la transition étatique dans les deux territoires.

http://hdl.handle.net/10993/34028